Retrouvez toute la série en coffrets DVD !

 

 

 

Accueil  |  Actualité  |  La série  |  Les personnages  |  Les comédiens  |  Guide des épisodes  |  Interviews  |  Musique  |   Facebook

Boutique | Diffusions | Presse | Sondages | Téléchargements | Fonds d'écran | Quizz | Concours | Newsletter | Liens | Contact

 

- NEWS -      La série est disponible en DVD     -     Nos interviews exclusives en ligne sur le site     -     Toute l'actu des comédiens sur ntore page "Actualité"

 

 

 

 

 

 

 

 

L'interview de...    MICHAEL TRODOUX

 

 

Cela fait maintenant trois ans que vous retrouvez chaque été sur les plages de l'île de Ré... Vous connaissez ses amis d'enfance, Pierre et Alex, ses potes de vacances (devenus de vrais amis !) Raphaël et Alexis, son premier grand amour, Cynthia... et puis aussi Victoria qui compte un peu plus qu'une simple amie. Cet été, vous le retrouverez même avec son père, Richard, qui vient de racheter un bar sur l'île : le Kraken. Mais qui se cache derrière l'interprète de Mattéo, l'un des "piliers" de la série Coeur Océan?

Nous avons voulu en savoir plus sur celui qui, depuis plusieurs années, enchaîne les rôles. Télévision, théâtre et même cinéma, Michael Trodoux est un vrai passionné qui, pour notre plus grand plaisir, revient sur son parcours, son personnage dans la série, et parle de ses projets.

 

 

 

Bonjour Mickael ! On ne vous présente plus… cela fait maintenant trois ans que vous interprétez le personnage de Mattéo dans Cœur Océan. Pouvez-vous nous parler de votre parcours ?

 

J’ai commencé par un premier rôle sur un spectacle au palais omnisports de Paris Bercy en 1995, c’était inattendu de me retrouver là et c’est sûrement cette première expérience qui m’a donné envie de faire ce métier.

Mais beaucoup de choses se sont passées par la suite, j’ai fait du mannequinât pendant plusieurs années avant de m’investir totalement dans la comédie, c’était il y a six ans.

 

 

Comment avez-vous été engagé dans « Cœur Océan » ?

 

Comme tous les autres comédiens, j’ai passé un casting. C’était un mois avant le tournage, il ne restait plus que le personnage de Mattéo à auditionner. 

 

 

En 2006 lorsque vous avez été engagé pour la première saison, est-ce que vous pensiez que la série rencontrerait le succès ?

 

Non pas du tout, il s’est passé trois semaines entre mon casting et le début du tournage je n’ai pas eu le temps de penser à un possible succès, et puis c’était une première, trois mois d’affilé je n’avais jamais fait. J’étais plutôt occupé à gérer mon stress.

 

 

Des comédiens du départ, vous êtes aujourd’hui l’un des seuls « rescapés »… comment expliquez-vous cela ?

 

La plupart de ceux qui sont partis l’ont fait pour des raisons professionnelles. Moi je suis resté car l’évolution de mon personnage (Mattéo) m’intéressait, et j’avais envie de lui donner de l’ampleur. Aussi tourner 3 mois sur l’île de Ré, avec une ambiance telle qu’il y a… c’est dur de refuser…

 

 

Etes-vous resté en contact avec vos anciens partenaires ?

 

Oui avec la plupart. Beaucoup sont devenus des amis (Caro, Emilie, Jean-Luc, Kevin, etc…)

 

 

Jouer le rôle d’un jeune homme d’à peine une vingtaine d’années, alors que vous en avez dix de plus, cela n’est pas un peu difficile ?

 

Quelque fois… mais c’est aussi un atout d’avoir déjà vécu ces années et de les avoir « digérées ».

 

 

Sans dévoiler l’intrigue, pouvez-vous nous parler de l’évolution de Mattéo cette année ?

 

Je crois que c’est vraiment cette année que Mattéo va passer à l’âge adulte… Notamment grâce à l’arrivée de son père Richard avec lequel une relation conflictuelle, comme peut l’avoir un père avec son fils, va s’installer. Mattéo va en sortir grandi sur le plan affectif et les relations amoureuses.

 

 

Comment définiriez-vous votre personnage ?

 

Mattéo est quelqu’un de passionné, exigeant avec lui-même et ses proches, exclusif, possessif, attentionné, impulsif, sanguin mais aussi sensible sous ses airs macho…

 

 

Les tournages se déroulent hors saison sur l’île de Ré… les conditions climatiques ne sont pas trop difficiles lorsque l’on doit donner l’illusion d’être en plein été ?

 

Si, elles peuvent même être parfois très désagréables… en moyenne sur la moitié du tournage, il fait souvent froid avec un vent qui peut être glacial (je ne parle même pas de la pluie…).
Pour jouer correctement dans ces conditions ce n’est pas toujours évident. Il arrive qu’on ait le visage frigorifié, et articuler proprement devient un exercice difficile, on a juste envie de se couvrir et de rentrer au chaud… on en rit après, ça n’est pas si grave finalement, et ça fait parti du métier.

 

 

Le rythme des tournages vous laisse-t-il le temps de travailler sur d’autres projets à côté ?

 

Pas vraiment, c’est justement un peu ça le problème sur ce genre de projet… merci Internet !

 

 

Quelles sont, selon vous, les qualités indispensables pour être comédien ?

 

Avant tout, je crois qu’il faut être très patient, ultra motivé, et TRAVAILLEUR !

Selon moi, il faut savoir les raisons pour lesquelles on fait ce métier et les assumer. Savoir pourquoi l’on se bat à chaque casting.

 

 

Vous avez déjà pris des cours de théâtre. Pendant combien de temps et qu’est-ce que cela vous a apporté ?

 

J’ai fait l’essentiel de ma formation à Method Acting dans le 11ème à Paris pendant 3 ans, puis divers stages de perfectionnement notamment en anglais au Studio VO/VF avec Jordan Beswick. Grâce à tous ces cours et formations, j’ai surtout appris à mieux me connaître, voir à me découvrir... Je crois que c’est en sachant vraiment qui on est et en assumant ce constat que l’on peut se libérer dans le jeu.

 

 

Plus jeune, est-ce que vous pensiez que vous feriez ce métier un jour ?

 

Non je voulais être sculpteur, puis pilote de ligne.

 

 

Vous avez tourné dans plusieurs longs et courts-métrages (Hell, Perfect,…), mais aussi à la télévision (Central Nuit, Cœur Océan, Commissaire Cordier…). Quel rôle vous a le plus marqué ?

 

L’année dernière j’ai participé à un CM où je jouais un malfrat qui braque un bar… c’est une histoire inspirée de faits réels, le gang a tué les propriétaires, la serveuse et la femme de ménage tout ça pour la caisse, il n’y avait que 150€… Pendant les scènes d’exécution je ne pouvais pas m’empêcher de penser à ces personnes qui n’avaient rien fait de mal mais qui se trouvaient là, au mauvais moment…

 

 

Vous avez également joué dans plusieurs pièces de théâtre… alors entre le théâtre, la télévision et le cinéma, vous avez une préférence ?

 

“Jouer” est avant tout ce qui m’intéresse. Le théâtre me passionne autant que le cinéma ou la télévision… c’est deux manières distinctes de travailler, que ça soit en amont du projet ou pendant. Aussi les sensations sont différentes… l’idéal pour moi est de faire les deux, c’est pour cela que j’ai crée ma compagnie de théâtre « Voyage d’Un Soir ».

 

 

Justement, vous également co-fondateur de cette compagnie de théâtre, « Voyage d’un soir ». Pouvez-vous nous en parler ?

 

C’est une compagnie que j’ai créée il y a un an avec une amie comédienne Anne-Laure Morin. Nous avions envie de réaliser nos propres projets et de nous faire plaisir avant tout.

Nous sommes en train de chercher des fonds pour notre première pièce qui est une reprise.

 

 

Les séries américaines prennent une place de plus en plus grande sur nos écrans. Comment voyez-vous l’avenir de la fiction française ?

 

Il y a beaucoup trop d’éléments que je ne maîtrise pas et dont je n’ai pas conscience pour donner un avis objectif mais je suis sûr que l’on a les moyens en France de faire aussi bien (au niveau scénarios, réalisation et acteurs) que ce qui s’exporte outre-Atlantique par exemple. Je ne suis pas inquiet mais je trouve que ça ne bouge pas assez vite.

 

 

Quel téléspectateur êtes-vous ?

 

Je regarde essentiellement des DVD, films et séries, alors la télé c’est plutôt les documentaires animaliers tard la nuit… j’adore ça !

 

 

Et passer derrière la caméra, c’est quelque chose qui vous plairait ?

 

Absolument, mais chaque chose en son temps.

 

 

Quels sont vos projets ?

 

Je veux prendre plus de temps pour m’occuper de ma compagnie ; il y a aussi un très beau projet dont je fais parti depuis peu mais je ne peux pas encore en parler… il y aura des articles très prochainement dans la presse spécialisée.

 

 

Michael, merci d’avoir répondu à nos questions. Et à bientôt j’espère !

 

Merci de l’intérêt que vous portez à Cœur Océan.


 

 

Pour en savoir plus sur Michael Trodoux vous pouvez consulter sa fiche comédien.

 

 

 

© Interview réalisée en juin 2008 par Hélène M. pour le site www.coeurocean.net

 

- Reproduction interdite -

 

 

 

 

 

 

 

 

Recherche personnalisée
 

 

Édito  -  Informations légales  -  Contact

 

© coeurocean.net - 2007-2014 - Toute reproduction du contenu de ce site (textes et/ou photos) est strictement interdite sans autorisation de l'équipe du site. Si vous êtes propriétaire d'un texte ou photo et que vous ne souhaitez pas le voir apparaître sur notre site, veuillez nous contacter et il sera retiré dans les plus brefs délais.