Retrouvez toute la série en coffrets DVD !

 

 

 

Accueil  |  Actualité  |  La série  |  Les personnages  |  Les comédiens  |  Guide des épisodes  |  Interviews  |  Musique  |   Facebook

Boutique | Diffusions | Presse | Sondages | Téléchargements | Fonds d'écran | Quizz | Concours | Newsletter | Liens | Contact

 

- NEWS -      La série est disponible en DVD     -     Nos interviews exclusives en ligne sur le site     -     Toute l'actu des comédiens sur ntore page "Actualité"

 

 

 

 

 

 

 

 

L'interview de...    CYRIELLE VOGUET

 

 

En 2006, vous l'avez découvert sur l'île de Ré avec toute la bande de Coeur Océan. Dès la première saison, Cyrielle Voguet était Cynthia, une jeune fille capricieuse en quête d'amour et de reconnaissance.

 

Après deux étés passés sur les plages de l'Atlantique, la comédienne s'est éloignée de son personnage. Pour vous elle revient sur ses débuts, la série, et nous parle de ses projets. Une interview en toute simplicité...

 

 

 

Bonjour Cyrielle. Les téléspectateurs de France 2 vous ont découverte il y deux ans dans la première saison de « Cœur Océan », en 2006. Pourtant, votre parcours est loin de se résumer à cette série… Pouvez-vous nous parler de votre parcours ?

 

J’ai commencé par faire une école de réalisation EICAR. Durant ces trois années j’ai réalisé 3 courts métrage. En même temps j’ai rencontré un metteur en scène, Fabrice EBERHARD, avec qui j’ai pris des cours et ensuite intégré sa troupe. Nous jouions le festival « Molière à Collioure », c’était mes premiers pas sur scène. En même temps je jouais dans quelques courts métrage, puis Cœur Océan est arrivé ! J’ai ensuite continué à jouer dans des cours métrage, des clips… Cette année j’ai joué pendant 6 mois un spectacle dans les bars écrit et mis en scène par Vincent RIVARD, ma plus belle expérience !

 

Quand avez-vous décroché votre premier rôle ?

 

J'avais 21 ans, c'était il y trois pour Coeur Océan.

 

 

Vous avez pris beaucoup de cours de théâtre. Est-ce que vous continuer à prendre ?

 

J’ai fait plusieurs écoles que je n’ai pas pu finir pour le tournage de Cœur Océan. D’abord les cours de Fabrice EBERHARD, puis Les Ateliers de Sudden. Oui je continue à prendre des cours. Je pense que malgré ce que l’on peut penser, il faut beaucoup de temps pour devenir un bon comédien (surtout pour le théâtre) et toujours continuer d’apprendre, pratiquer. 
Pour le cinéma et la télé, je pense que l’on peut faire quelque chose de bien sans avoir pris de cours, certains on beaucoup d’instinct. Mais à mon avis ça ne suffit pas si l’on veut perdurer et faire vraiment ce métier.

 

 

Qu’est-ce qui vous a attiré vers le métier de comédienne ?

 

Au départ je voulais réaliser des films, pour chercher en l’être humain, dans toute sa profondeur. Essayer de voir des choses qu’on ne voit pas forcément, dire des choses qu’on ne dit pas forcément. Filmer une personne me fascine. Jouer c’est aussi une recherche sur l’être humain. D’abord par le texte : on est le porte parole d’un auteur. Il faut le comprendre, chercher d’où ça vient de l’intérieur, avec mon intérieur. C’est une rencontre. C’est un échange aussi, avec le metteur en scène, les partenaires. C’est aller chercher des choses au fond de soi, sur les autres. Ça nous amène à réfléchir sur des choses auxquelles on aurai jamais pensé.
Et puis j’étais très timide. La scène et le plateau, c’est l’endroit où on s’autorise tout ce que l’on ne s’autorise pas dans la vie.

 

 

Comment avez-vous été engagé pour tourner dans « Cœur Océan » ? Par casting ?

 

Oui, on a passé trois tours de casting.

 

 

Comment définiriez-vous le personnage de Cynthia ?

 

C’est une jeune femme qui manque terriblement d’affection. A défaut d’amour, ses parents ne lui donnent que de l’argent, beaucoup d’argent. Ces vacances avec toutes sortes de personnes, de milieux différents vont lui faire prendre conscience de beaucoup de choses !

 

 

Est-ce que ce personnage vous ressemble ? Si oui, quels sont vos traits de caractère commun ?

 

Je pense qu’à la base Cynthia et moi nous ne nous ressemblons pas du tout. Mais quand on travail un personnage on donne un peu soi même et le personnage nous donne un peu de lui-même. Cynthia est une jeune femme qui se cherche probablement comme je l’était à l’époque où je tournais.

 

 

En tant que comédienne, quels types de rôles préférez-vous jouer ?

 

Il n’y a pas forcément de types de rôles. Chaque personnage est singulier.

 

 

Les tournages se sont déroulés sur l’île de Ré. Connaissiez-vous cette région avant ?

 

Oui, j’y suis allée deux années de suite en vacances avec mes potes ! Coïncidence???

 

 

A quel rythme les épisodes étaient tournés ?

 

Les épisodes étaient tournés très vite. Un épisode en deux jours. C’est beaucoup plus rapide que le cinéma. De temps en temps c’est intéressant car on reste dans une énergie, mais de temps en temps c’est frustrant de ne pas pouvoir travailler plus en profondeur.

 

 

Comment avez-vous vécu le succès des deux premières saisons ?

 

C’est un peu étrange au début lorsque l’on nous reconnaît dans la rue, mais ça ne change pas grand-chose.

 

 

Est-ce que cela vous a permis d’avoir d’avantage opportunités, ou au contraire, est-ce que cela a été un frein ?

 

Pour l’instant ni l’un ni l’autre. Pas que je sache en tout cas.

 

 

Le tournage de la troisième saison s'est terminé il y a quelques jours, mais vous n’y êtes pas. Pourquoi ne pas avoir repris votre rôle cette année ?

 

Pour passé à autre chose. J’ai appris beaucoup sur Cœur Océan mais c’est aussi un travail plutôt en surface. J’aime les projets où l’on peut prendre le temps pour aller plus loin.

 

Durant plusieurs mois vous avez joué dans « Pourquoi pas moi ? », un monologue écrit et mis en scène par Vincent Rivard. C’est la première fois que vous étiez seule en scène ?

 

Oui.

 

Pouvez-vous nous parler de cette expérience ?

 

C’était une expérience très enrichissante. J’ai énormément appris en tant que comédienne, mais aussi humainement. C’est un texte sur le partage, la communication entre êtres humains. Vincent est très exigent et même entre les représentations on retravaillait pour aller toujours plus loin. C’est un travail particulier de jouer dans les bars. Il n’y a pas de scène, pas de lumière. On voit les gens, il faut savoir improviser à tout moment, jouer avec le public. C’est très touchant d’avoir un vrai contact avec les spectateurs, et ça peut être très dur aussi (quand ils n’aiment pas !!!!!!)

Mais le plus beau cadeau fut que les gens venaient à chaque fois un peu plus nombreux.

 

 

Outre le théâtre, vous avez tourné dans de très nombreux courts-métrages… et en avez même réalisé un, « Ne t’inquiète de rien » !

 

J’ai tourné « Ne t’inquiète de rien » pour ma dernière année à l’EICAR, il y a 3 ans. J’avais gagné un concours de scénario et j’avais eu la chance de pouvoir le tourner en 35mm.

Mais je l’ai complètement raté. En revanche c’est sûrement sur ce tournage que j’ai le plus appris sur la réalisation.

 

 

Pourquoi avoir voulu passer de l’autre côté de la caméra ?

 

Des rencontres. Des passions contagieuses. Mais je n’ai pas abandonné l’idée de réaliser. Et je sens que tout ce que j’apprend en tant que comédienne m’apporte des choses pour la réalisation. Je ne réaliserai jamais de la même manière que j’ai pu le faire.

 

 

Entre le théâtre, la télévision ou le cinéma, vous avez une préférence ?

 

En ce moment j’aime beaucoup le théâtre. Mais j’aimerai beaucoup faire du cinéma aussi, même de la télévision il y a de très bonnes choses maintenant. Après tout dépend du scénario et du réalisateur !

 

 

De toutes vos expériences, quelle est celle qui vous a le plus marqué, et pourquoi ?

Chaque expérience m’a apporté des choses différentes. C’est ça qui est chouette dans ce métier. Celle qui m’a le plus marqué était « Pourquoi pas moi ». C’était la plus intense, et Vincent RIVARD est un metteur en scène et quelqu'un d’exceptionnel.

 

 

Avec la série « Cœur Océan », de nombreuses blogs ou forums ont été créés, et certains vous sont consacrés. En tant que comédienne, pensez-vous que cela peut nuire à votre image ?

 

Je ne crois pas trop à la nuisance de l’image. Je pense que si on travail et qu’on essai d’avancer, on a pas à se soucier de ça. Peut être que je me trompe, mais je préfère ne pas y penser.

 

 

Pour conclure, quels sont vos projets pour les mois à venir ?

 

Je pars pour le festival d’Avignon jouer « Les jumeaux vénitiens » de GOLDONI.

 

 

Merci Cyrielle d’avoir répondu à nos questions… et peut-être à bientôt.

 

 

 

Pour en savoir plus sur Cyrielle Voguet vous pouvez consulter sa fiche comédienne.

 

 

 

© Interview réalisée le 16 juillet 2008 par Hélène M. pour le site www.coeurocean.net

 

- Reproduction interdite -

 

 

 

 

 

 

 

 

Recherche personnalisée
 

 

Édito  -  Informations légales  -  Contact

 

© coeurocean.net - 2007-2014 - Toute reproduction du contenu de ce site (textes et/ou photos) est strictement interdite sans autorisation de l'équipe du site. Si vous êtes propriétaire d'un texte ou photo et que vous ne souhaitez pas le voir apparaître sur notre site, veuillez nous contacter et il sera retiré dans les plus brefs délais.